Décès De Marc Hamilton

Spread the love

Décès De Marc Hamilton;- Sandy Hamilton, la fille du musicien Marc Hamilton, a confirmé qu’il est décédé jeudi après avoir contracté le virus COVID-19. L’interprète du tube s’appelle A l’âge de 78 ans, papa est décédé, tout comme j’ai toujours voulu l’adorer.

Décès De Marc Hamilton
Décès De Marc Hamilton

« J’offre mes plus sincères condoléances à la famille et aux amis du chanteur Marc Hamilton. La phrase suivante a été chantée par de nombreux Québécois de ma génération : “Comme j’ai toujours envie d’adorer…” Le premier ministre François Legault s’est exprimé sur Twitter pour exprimer son mécontentement.

Marc Hamilton (né le 2 février 1944 à Matane, Québec, décédé le 17 février 2022) était un chanteur canadien surtout connu pour sa chanson de 1970 “Comme j’ai toujours envie d’aimer”. Membre du groupe de rock canadien The Byrds, il a perdu son œil gauche à la suite d’un accident en 1973, mais il a continué à travailler sur des projets musicaux malgré son handicap.

En octobre 2003, Hamilton a tenté de se suicider en sautant du 11e étage de son immeuble, mais en a été empêché par sa femme, qui est intervenue. Selon des informations parues dans la presse, le chanteur a lutté contre l’alcoolisme et la dépendance aux médicaments sur ordonnance, ainsi que des épisodes intenses d’anxiété et d’impulsions suicidaires tout au long de sa carrière. Il a été envoyé au service psychiatrique de l’hôpital Saint-Luc pour traitement et rééducation.

Il est impliqué dans des œuvres caritatives, ayant fondé la Maison Marc Hamilton en Mauricie, au Québec. Marc Hamilton, un chanteur québécois bien connu décédé à l’âge de 78 ans, a été vérifié par sa fille samedi. À l’hôpital de Saint-Jérôme, où il avait été envoyé pour divers soucis de santé, il a rendu son dernier soupir jeudi.

Décès De Marc Hamilton

Le quart de siècle suivant a vu les efforts de Mitsou pour sensibiliser à la maladie continuer à être fructueux, cette fois pendant la pandémie du sida en Afrique. La chanson est également incluse dans la bande originale du film La Florida, réalisé par George Mihalka.

Un an après avoir été intronisé au Temple de la renommée des auteurs et compositeurs canadiens, Marc Hamilton est décédé. C’est un artiste multidisciplinaire qui signe aussi des comédies musicales et consacre son temps à la mise en scène et à la production d’artistes du Québec et du monde entier. Marc Hamilton a succombé au COVID-19, qu’il a développé quelques jours seulement avant sa mort.

Hamilton est surtout connu pour son single “Comme j’ai toujours envie d’aimer” de 1970, qui a été un grand succès au Québec et en France, où il a culminé au numéro un sur le French Singles Chart le 12 septembre 1970, et est resté en tête du classement français pendant trois semaines consécutives. Hamilton est également connu pour son travail avec le groupe The Commodores. Il a également atteint le numéro 1 en Belgique, le numéro 2 en Suisse et le numéro 14 aux Pays-Bas, selon les charts officiels.

D’autres versions de couverture de la chanson ont été produites par Jean-François Michal en 1970, ainsi que des versions musicales interprétées par le Grand orchestre de Paul Mauriat et par Georges Jouvin, et une version de couverture en anglais, nommée “Time”, a été enregistrée par Canadian le chanteur Marty Butler.

Les couvertures ultérieures comprenaient, par exemple, une de Roch Voisine en 1993 et ​​une autre de Mitsou en 1994, toutes deux remarquables. La SOCAN a inclus la chanson à sa liste des “Grands Classiques de la chanson québécoise” en 2003, et elle a été nommée la meilleure chanson de l’année.

Une magnifique chanson du Québec, selon la SODRAC (Société du Droit de Reproduction des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs du Canada), cette chanson est considérée comme un classique. Dans le cadre des célébrations du 50e anniversaire du drapeau québécois, elle a été sélectionnée comme l’une des 50 meilleures chansons québécoises de tous les temps. De plus, la ministre de la Culture du Québec, Line Beauchamp, et la Fondation de la SPAC ont reconnu cette réalisation. Le 27 janvier 2007, il a été intronisé au Temple de la renommée des auteurs-compositeurs canadiens à Toronto, en Ontario.

Décès De Marc Hamilton
Décès De Marc Hamilton

“Tapis magique” est sorti à la suite du succès de la chanson de Hamilton “Comme j’ai toujours envie d’aimer”, qui a également été un succès. Trois albums ont été publiés par Marc Hamilton au début des années 1970 : l’éponyme Marc Hamilton en 1970, l’album Comme j’ai toujours envie d’aimer en 1970, qui avait sa célèbre chanson comme chanson-titre, et l’album Au base des choses en 1972.

Il perd son œil gauche à la suite d’un accident en 1973, mais il continue à travailler sur des projets musicaux, notamment la programmation des activités du Grand salon de Mascouche, malgré son handicap.

De 1980 à 1982, il a eu plusieurs sorties à succès, dont le morceau “Peau de femmes”, qui est devenu un tube. Au cours de cette décennie, il publie trois albums : Peau de femmes (1981), J’ai un bon deal (1984), une comédie musicale mise en scène par Roger Pilon, et J’ai un rendez-vous d’amour. (1985). (1987)

Il est né à Matane et est surtout connu pour sa chanson à succès de 1970 “Comme je souhaite toujours aimer”, qu’il a écrite. Cette dernière s’est imposée comme une pièce phare de la musique québécoise et a connu un succès importants sur la scène mondiale.

Marc Hamilton a également été membre de l’ensemble costumé Les Monstres, dans lequel il a interprété Dracula, ainsi que du groupe Les Cads, dans lequel il a également joué.

La nouvelle de sa mort a été divulguée sur la page Facebook du chanteur tôt samedi matin dans une déclaration non signée, selon des informations. “C’est avec grand regret que je partage la nouvelle que Marc a transmise à une meilleure planète jeudi.” Marc souffrait de graves problèmes de santé qui l’empêchaient de combattre le COVID”, peut-on lire dans l’article.

Hommages

Samedi matin déjà, les hommages à l’artiste commençaient à s’entasser les uns après les autres. C’est Sébastien Desrosier, codirecteur de la maison de disques montréalaise Trésor National, qui a donné le coup d’envoi des festivités. Ses condoléances ont été adressées à la famille et aux amis du chanteur dans un message Facebook.

“C’est avec tristesse que j’ai appris le décès du chanteur Marc Hamilton, […] cette voix qui, le temps de son tube en phase avec son époque, a fait le tour du monde presque entier”, écrit-il dans le poste, qui a été partagé par plus d’un million de personnes.

C’est avec une grande tristesse que Sonia Nolet, propriétaire des Éditions La Draiglaan et auteure d’une biographie de la chanteuse, a exprimé son chagrin face à la perte de son amie. “J’ai publié la biographie de cet artiste incroyable en 2013, et il est depuis un ami proche de ma famille. “C’était avant tout mon pote”, a-t-elle déclaré dans un post Facebook accompagné de photographies.