Fake News Fabrice di Vizio

Spread the love

Fake News Fabrice di Vizio;- Les réunions auront lieu maintenant ou à aucun autre moment dans le futur. Afin de profiter de mes services, il y aura un coût de 30 euros. De plus, les DVD peuvent être loués à Fabrice Di Vizio pour seulement quatre euros par semaine, et ils peuvent être achetés chez lui pour seulement seize euros pièce. Même ses partisans les plus dévoués sont incapables de réaliser la gravité de la situation.

Fake News Fabrice di Vizio
Fake News Fabrice di Vizio

Jules, 33 ans, sera le sujet de la causerie de l’édition du Canard enchainé diffusée mercredi. Dans la vidéo développée par Fabrice Di Vizio, le “jeune de trente ans” est particulièrement interpellé par son nom. En février, il a été impliqué dans un accident de voiture et en conséquence directe de l’incident, il a subi un accident vasculaire cérébral.

Quel est exactement le problème avec cela? Le médicament qu’il prend pour le traitement de sa schizophrénie depuis cinq ans est apparemment à la base du récit publié dans l’hebdomadaire. S’il avait été vacciné contre le Covid-19, son traitement le plus récent aurait été administré le 15 septembre, soit sept mois avant son admission à l’hôpital. Aussi, s’il avait été vacciné contre le Covid-19, il aurait été immunisé contre le Covid-19.

Les tensions existantes ont été exacerbées par la question de savoir si les insulaires doivent ou non être immunisés contre le virus Covid-19. Le 15 novembre, les vaccinations obligatoires ont été mises en place pour le personnel soignant et les pompiers en Guadeloupe.

Ces vaccinations ont provoqué une vague de protestations dans toute l’île. Un certain nombre d’organisations, y compris des groupes de citoyens et des organisations syndicalistes, ont lancé une demande de grève générale, qui engloberait tous les travailleurs. Au fil du temps, la dépression devient de pire en pire.

De fausses informations sur les vaccins peuvent être trouvées sur des sites de médias sociaux tels que Twitter, Facebook, Instagram et même WhatsApp. Selon un avocat interrogé par “Le courrier des stratèges”, les autorités cachent le nombre total de personnes hospitalisées après avoir été infectées par le virus.

“Des pompiers m’ont dit que lorsque des gens amenaient quelqu’un à l’hôpital, la famille indiquait qu’il [le malade ndlr] avait été vacciné avec deux doses, mais qu’au CHU, sur leur interdiction que ce soit marqué sur le dossier”, raconte Ellen Bessis.

Lorsqu’il s’agit d’obtenir des informations auprès des consommateurs, “mes sources sont soit les pompiers eux-mêmes, soit ceux que je connais via les réunions Reinfo Covid auxquelles je participe pour apporter des conseils juridiques”, précise-t-elle. Reinfo Covid est un site Web qui prétend être un “collectif de soignants, de médecins et de scientifiques d’universités” mais qui est vraiment connu pour diffuser du faux matériel.

Fake News Fabrice di Vizio

Il confirme cette information au téléphone, et il explique que l’organisation est soutenue financièrement par trois avocats. En ce qui concerne les clients insatisfaits, les avocats ont la réputation bien méritée de perdre leur sang-froid sous la pression de la clientèle.

Un collège d’avocats parisiens, qui composent la “commission de déontologie du conseil de l’ordre”, l’évalue aujourd’hui, pour voir s’il pourrait “mieux se comporter”. Dans un avenir prévisible, il vise à se retirer progressivement de la vie publique, sur la base de propos qui lui sont attribués et qui ont été rendus publics.

L’histoire continue à partir d’ici. Jules a d’abord été opéré à Marseille (Bouches-du-Rhône) avant d’être envoyé à Avignon pour y être soigné (Vaucluse). Depuis son réveil dans le coma, il souffre d’une maladie respiratoire incurable et dépend désormais d’un respirateur.

Le père dit à Canard enchainé que chacune de ses quintes de tons est pour lui comme “un couteau dans les bronches”. Depuis le 19 avril, les parents et les médecins de Jules se sont mis d’accord sur une méthode pour soulager la douleur de leur fils. Malgré cela, rien ne se passera comme prévu.

Jules doit attendre le 5 mai, soit deux semaines, pour mourir. Papa gronde : “Di Vizio a prolongé le calvaire de mon enfant.” Et voici pourquoi : Le 19 avril, tard dans la soirée, des proches opposés à la mort de Julien ont alerté l’avocat de sa situation en l’informant qu’il avait été vacciné contre le Covid-19 deux semaines auparavant.

Selon le Canard enchainé, Fabrice Di Vizio a contacté l’hôpital et a demandé que Jules soit maintenu en vie à ce moment-là. En conséquence, la procédure de sédation a été suspendue pendant que le comité de l’étiquette délibère, avec une décision attendue le 3 mai.

Les personnes qui n’ont pas besoin d’être vaccinées se font vacciner quand même, même si le vaccin a des effets secondaires terribles pour elles ! Dans une vidéo mise en ligne le 20 avril, l’avocat et éminent opposant au vaccin contre le Covid-19, Fabrice Di Vizio, vise à être le “port-parole” d’un “jeune homme de trente et un ans” dont “l’équipe hospitalière a pour objectif de débrancher, contrairement évidemment à l’avis des parents.”

Fake News Fabrice di Vizio
Fake News Fabrice di Vizio

Une “embolie cérébrale” est survenue après que le patient a reçu le vaccin contre le Covid-19, selonà lui. Sa conviction est basée sur le fait que “c’est le personnel médical, pas moi, qui proclame qu’il s’agit d’un effet secondaire de la vaccination”, ce qu’il pense être le cas. Il pense que c’est le cas parce que “l’équipe médicale qui le dit” l’a convaincu. Malgré cela, aucune de ces affirmations n’est vraie.